Vous désirez vous inscrire sur le forum ?
Victime de son référencement efficace et de sa bonne visibilité, le site Maman Blues a subi plusieurs attaques pirates et notamment des tentatives d'invasion du forum. Donc pour l'instant, les demandes d'inscriptions se feront par mail adressé directement à forum@maman-blues.fr. Pensez dans votre message à nous donner le pseudo désiré. Nous effectuerons votre enregistrement et vous recevrez un mail vous confirmant votre inscription et l'attribution d'un mot de passe automatique.

Vous êtes sur la discussion "C'est l'histoire d'une petite fille..."

Re: C'est l'histoire d'une petite fille...

Messagepar Polka » 04 Juil 2018, 19:14

Il planait sans cesse comme une urgence, un danger, une nécessité à s'agiter, à ne pas "juste être soi". Donc quand je m'imagine me connecter à moi en présence de ma fille c'est comme demander à Ritalea petite de lâcher, de faire confiance, de lâcher cet état de vigilance malgré l'attitude de ma mère qui elle est paniquée, tu vois?


Ça j'aurais pu l'écrire aussi.
Lâcher la vigilance, faire confiance... Se faire confiance en tant que mère, quel gros morceau.
Moi aussi quand je materne ma fille je me fais penser à ma mère. Mais ça ne me dérange pas trop. Et puis j'en ferai toujours moins qu'elle niveau hystérie ^^

Je comprends un peu ton impression d'étouffer. Je ressens quelque chose de proche: je me sens envahie. Et, comme il n'y a pas de hasard, j'avais une mère très envahissante. J'aimerais pouvoir avoir "les bonnes distances" avec ma fille. Pour ne pas reproduire le schéma familial. Mais je trouve que vivre avec un bébé, c'est un peu être dans la fusion forcée. Même quand tu ne veux pas parce que tu as trop connu ça. Du coup je m'accroche à l'idée que je me sentirais mieux quand elle sera plus grande...
Polka
 
Messages: 448
Enregistré le: 18 Fév 2018, 17:12

Re: C'est l'histoire d'une petite fille...

Messagepar ritalea » 05 Juil 2018, 14:11

Antonella a écrit:Je remonte toujours par SAS. Des périodes douloureuses qui me permettent d'avancer que je ne maîtrise pas


Ces SAS dirais tu que c'est la petite fille en toi qui s'exprime? Qui pleure, qui crie, qui souffre? Pour ensuite laisser de nouveau la place a Antonella femme?
ritalea
 
Messages: 299
Enregistré le: 20 Avr 2016, 15:43

Re: C'est l'histoire d'une petite fille...

Messagepar Antonella » 05 Juil 2018, 18:39

Bonsoir Ritalea,

Ces SAS de décompression comme une remontée sous marine j'ai arrêté de les analyser, de les comprendre. Je me dis que si je suis ainsi c'est qu'il doit y avoir une raison. J'accepte ces moments difficiles en attendant que cela passe.

Ce que je ressens avec certitude, une fois que le mal-être passe, c'est la sensation d'avoir mué.
Une sensation douce d'être plus légère, plus confiante dans la vie, plus heureuse, plus ancrée dans la réalité et l'instant présent.

Bonne soirée :coeur:
Enfin libre d'etre mère
Avatar de l’utilisateur
Antonella
 
Messages: 326
Enregistré le: 12 Mar 2011, 11:38

Précédente

Retourner vers QUAND LA DIFFICULTE EST PASSEE ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron