Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Dépression ? entre amour profond et détresse intense

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 05 juin 2014, 09:32

Ouf ! je crois que ce séjour dans le Périgord t'aurait vraiment exposée à une solitude que tu n'es pas en état de supporter. Mieux vaut encore la promiscuité chez ta mère pour un temps bref.
Et si tu peux faire un séjour en UME, je suis convaincue que ce serait décisif pour accomplir ta métamorphose et te rétablir, à la fois dans ta peau de femme et ta nouvelle identité de mère. Un "berceau psychique", disait Michel Dugnat (un grand spécialiste du périnatal) ....
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Nitocris
Messages : 85
Enregistré le : 13 mai 2014, 17:56

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Nitocris » 05 juin 2014, 10:09

Enorme crise d'angoisse ce matin ... 4H clouée au lit avec des pensées d'abandon, de suicide...Etc.... ca vient de passer...j'ai cru que ca finirait jamais je n'en peux plus !. je suis épuisée par ces crises...

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 05 juin 2014, 14:21

:reconfort: un lieu contenant te ferait vraiment du bien ...
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Nitocris
Messages : 85
Enregistré le : 13 mai 2014, 17:56

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Nitocris » 07 juin 2014, 11:55

impression que les antidépresseurs font effet, les crises sont moins violentes meme si désormais elles surviennent tous les matins, par contre j'ai l'impression que ca me rend "spectratrice" de ma vie, que j'ai du mal a me sentir la avec les gens... j'avais deja eu ca avec d'autres antidépresseurs ... et je deteste ca... :snif: , je vais en parler a mon psy. par contre je crois que je ne réalise pas que ce pti lou est mon fils, la psy de la Pomme me l'a fait remarquer au téléphone, elle m'a demandait si je me sentait investi avec mon fils, je lui ai répondu que je m'en occupais...elle a insisté en disant " s'en occupper c'est une chose mais moi je vous demande si vous avez investi la relation avec votre fils".... 8| ... apparemment pas... ca pourrait etre ca une des causes de mon mal être?
hier nous avons vu des amis qui ont une petite fille de 8 mois, ils avaient l'air si heureux, si amoureux, si épanouie, j'ai l'impression qu'elle était plus gaga et affectueuse avec mon fils que moi même... j'ai l'impression que je ne pourrais jamais être comme elle !

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Tendresse » 07 juin 2014, 12:23

Coucou Nitocris,

J'ai l'impression que c'est un des gros problèmes de la DM, ne pas arriver à reconnaître ce petit comme le nôtre, moi non plus je n'y arrive pas, je m'en rend bien compte, le papa c'est son papa, moi je suis quelque chose d'autre, mais pas sa maman.

Comme le psy disait dans "Oui, mais" (je crois): jamais c'est vraiment très très long.
Tu peux arriver à être heureuse avec ce petit bout, c'est pas parce que maintenant ça ne va pas que ça ne va pas finir par mieux se passer et tu fais tout pour :super:

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 10 juin 2014, 09:31

la psy de la Pomme me l'a fait remarquer au téléphone, elle m'a demandait si je me sentait investi avec mon fils, je lui ai répondu que je m'en occupais...elle a insisté en disant " s'en occupper c'est une chose mais moi je vous demande si vous avez investi la relation avec votre fils".... ... apparemment pas... ca pourrait etre ca une des causes de mon mal être?
Une cause je ne sais pas, mais une manifestation, c'est sûr :0 Nous avons toutes payé pour apprendre ça : s'occuper de son bébé scrupuleusement ne veut pas dire être parvenue à l'investir affectivement - et ce n'est pas un reproche, oh non, mais une blessure :-/ Mais pas définitive, comme dit Tendresse : guérissable et parfois même fertile.
("oui mais", c'est quoi, Tendresse ? 8/ )
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Tendresse » 10 juin 2014, 09:35

Un film sur une ado qui suit une psychothérapie wesh (en gros, qui a une mère destructrice et alcoolique et comment elle s'en sort, c'est sur les "jeux psychologiques" aussi)

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 10 juin 2014, 09:36

Ah ça a l'air top ! merci ! :)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Nitocris
Messages : 85
Enregistré le : 13 mai 2014, 17:56

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Nitocris » 12 juin 2014, 21:05

quelques nouvelles: je me sens mieux, et bien prise en main avec le traitement et la thérapie. Mon psy pour le moment pense qu'une hospitalisation en UME n'est pas nécessaire, que tant qu'il est possible de m'éviter d'être coupé de mon conjoint il faut tenter. Il reste cependant ouvert à l'option. Pour le moment nous avons définit ensemble l'approche thérapeutique suivante:
- 1: revenir sur mon histoire et sur les manifestations anxieuses que j'ai deja connue
- 2: mettre a plat mes difficultés actuelles
- 3: établir ensemble une hypothése sur les causes et les mécanismes a l'origine de la dépression
- 4: définir ce que j'aimerais "regler" et traiter tous ca en thérapie comportementale
et en paralléle je vais avoir normalement des séances d'apprentissage a la relaxation ainsi que des rdv avec un pédopsychiatre pour voir ce qui se passe du coté de ma relation avec mon fils et des conséquences éventuelles de la dépression sur lui.

voila... nous en sommes a l'étape 1, l'étape 2 est prévu pour mon retour à CHinon aprés mon passage chez mes parents
Je me sens totalement différente avec mon fils, comme si soudain un déclic avait fait que j'ai réalisé qu'il était bien mon fils...
envie de respirer son odeur, de l'avoir contre moi...
j'arrive de nouveau a lui chanter des berceuses et a m'occupper de lui sans me sentir "mourrir" ou "disparaitre"....
mon psy m'a dit qu'il pouvait s'agit d'une accalmie, que pour le moment c'est aller trop vite que de dire que les antidépresseurs font effet...
je profites a fond de mon accalmie! :super:
encore un grand merci pour votre écoute, cela a été determinant pour tenir bon :coeur:

guérir
Messages : 4883
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par guérir » 12 juin 2014, 22:07

:coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: yen a pas encore assez pour te dire que je suis heureuse pour toi.

Répondre