Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Dépression ? entre amour profond et détresse intense

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 13 juin 2014, 16:58

ça paraît très complet, et déjà porteur de progrès et de mieux-être ... si tu changes d'avis, tu sais quoi faire :)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Nitocris
Messages : 85
Enregistré le : 13 mai 2014, 17:56

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Nitocris » 26 juin 2014, 22:19

Bonjour à toutes,

tout va bien et pourtant j'ai l'impression que le fond anxieux revient sournoisement, de nouveau l'insomnie entre 4H40 et le levé de mon pti gars, de nouveau la peur de rentrer et de me retrouver "seule" avec mon garcon, de nouveau la peur de disparaitre de me sentir dévorer , et pourtant je l'aime, je me sens beaucoup plus sereine avec lui.
tous ca revient et je met ca en relation avec le fait que l'on dors à nouveau avec notre fils dans la même chambre. Chacun de ces sons me reveil, j'ai l'impression d'etre en "alerte" toute la nuit et pour le coup meme si lui dors de 21h a 7H/8H, moi je dors trés mal et je me sens coupable de ne pas arriver à dormir dans la même pièce que lui ..... 8| ...

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 27 juin 2014, 09:24

Dormir dans la même pièce que son bébé n'est pas spécialement habituel sous nos latitudes, et tu n'es pas la seule à trouver ça gênant voire angoissant :0 Cela dit ce regain d'anxiété que tu ressens est à prendre bien au sérieux à mon avis. Tu dois repartir de chez ta mère bientôt ? pour aller où cette fois ? et pourras-tu te faire suivre ?
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

guérir
Messages : 4883
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par guérir » 29 juin 2014, 17:54

Je crois que je ne dors jamais aussi mal que lorsque ma grande dort avec moi...elle a 6 ans...même quand elle était bébé,je crois que je n'étais pas apaisée. ;)

Nitocris
Messages : 85
Enregistré le : 13 mai 2014, 17:56

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Nitocris » 13 juil. 2014, 17:32

Bon ca fait longtemps que je ne suis pas passée faire un signe! pour le coup je sais plus ce que j'ai raconté la derniére fois et j'ai pas été regardé plus haut lol ! :hehe: :ghee:

Je vais bien! oui ... plus d'angoisses, ni de pensées suicidaires, je me sens bien même si la fatigue parfois me rend un peu mélancolique, rien de méchant. Je vois mon psy la semaine pro et on va attaquer les angoisses maintenant qu'elles sont moins fortes voir totalement absentes, les disséquer, les étudier pour les comprendre et ne pas se laisser avoir les prochaines fois. Je pense que ca va me remuer un peu car on aussi parler des évenements traumatisants que j'ai vécu et qui sont trés certainements à l'origine de cette dépression. J'ai pas de mal à en parler, mais en parler ca fait toujours un peu remonter toutes ces émotions, et la ba faut toujours que je trouve des trucs pour pas me laisser submerger.
Sinon avec mon fils ca roule! il est trop mignon, un bébé qui sourit 24H sur 24H , bon d'accord, il pleure quand même de temps en temps pour s'endormir ou quand il a faim ! mais sinon il se marre, est super dynamique pour son âge, trés curieux, et un sacré dormeur, hier on l'a couché à 20H30, il c'est reveillé à 7h pour le bib on l'a remis dans son lit et il s'est rendormi jusqu'à 10H30!!! j'ai quand même était verifié trois fois qu'il respirait bien .... :rouge:
Voila, je me sens enfin Maman, et c'est un plaisir de me lever le matin pour aller le chercher, il est au fond de son lit tout calme et quand il me voit il s'agite dans tous les sens, tend son petit ventre dans ma direction et me fait des sourires qui lui remonte jusqu'aux oreilles... du pur bonheur alors qu'il y a quelques semaines, voir mois maintenant le moindre petit bruit dans sa chambre, l'idée qu'il allait se lever me plongeait dans une angoisse iréelle qui me paralysait.
Je profite et je pense fort à vous

Nitocris

meldo
Messages : 1577
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:50

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par meldo » 13 juil. 2014, 23:39

Nitocris quel plaisir de lire ces bonnes nouvelles. Tu as retrouve de l énergie et de l entrain pour profiter des petits bonheurs du quotidien, c est bien que tu puisses aux côtés de ton psy mettre en mots et expliquer tes angoisses, comprendre son enfance aide aussi à se construire en tant que maman.
:super: bravo pour tes progrès et cette jolie route que tu construis jour après jour.
« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. »

Lana née le 18/09/2009, ma fille chérie tu m'as permis par des chemins accidentés de me sentir mère
Anatole né le 31/10/2012,mon bébé bonheur !

guérir
Messages : 4883
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par guérir » 14 juil. 2014, 18:45

Nitocris a écrit :Bon ca fait longtemps que je ne suis pas passée faire un signe! pour le coup je sais plus ce que j'ai raconté la derniére fois et j'ai pas été regardé plus haut lol ! :hehe: :ghee:

Je vais bien! oui ... plus d'angoisses, ni de pensées suicidaires, je me sens bien même si la fatigue parfois me rend un peu mélancolique, rien de méchant. Je vois mon psy la semaine pro et on va attaquer les angoisses maintenant qu'elles sont moins fortes voir totalement absentes, les disséquer, les étudier pour les comprendre et ne pas se laisser avoir les prochaines fois. Je pense que ca va me remuer un peu car on aussi parler des évenements traumatisants que j'ai vécu et qui sont trés certainements à l'origine de cette dépression. J'ai pas de mal à en parler, mais en parler ca fait toujours un peu remonter toutes ces émotions, et la ba faut toujours que je trouve des trucs pour pas me laisser submerger.
Sinon avec mon fils ca roule! il est trop mignon, un bébé qui sourit 24H sur 24H , bon d'accord, il pleure quand même de temps en temps pour s'endormir ou quand il a faim ! mais sinon il se marre, est super dynamique pour son âge, trés curieux, et un sacré dormeur, hier on l'a couché à 20H30, il c'est reveillé à 7h pour le bib on l'a remis dans son lit et il s'est rendormi jusqu'à 10H30!!! j'ai quand même était verifié trois fois qu'il respirait bien .... :rouge:
Voila, je me sens enfin Maman, et c'est un plaisir de me lever le matin pour aller le chercher, il est au fond de son lit tout calme et quand il me voit il s'agite dans tous les sens, tend son petit ventre dans ma direction et me fait des sourires qui lui remonte jusqu'aux oreilles... du pur bonheur alors qu'il y a quelques semaines, voir mois maintenant le moindre petit bruit dans sa chambre, l'idée qu'il allait se lever me plongeait dans une angoisse iréelle qui me paralysait.
Je profite et je pense fort à vous

:coeur: :coeur: :coeur: Profite alors !!!!!!!!!!!!!!! Tu as sûrement trouvé un psy super auprès duquel tu as pris confiance. :super:
Nitocris

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 16 juil. 2014, 13:34

Nitocris, je me réjouis très vivement de ton rétablissement bien engagé et de cette proximité paisible avec ton bébé :super: Cette thérapie que tu abordes avec combativité va te reconstruire durablement et te lancer dans une nouvelle vie !
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Nitocris
Messages : 85
Enregistré le : 13 mai 2014, 17:56

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par Nitocris » 17 juil. 2014, 09:39

pfiouu ai je crier trop vite à la victoire ?!
nuit trés dure, pas beaucoup de sommeil, mon cerveau cogitait à 200 000 tours secondes je crois. Du tout, du bon , du mauvais, le passé, le présent, l'avenir !!! et surtout de la colére.
Colére contre mon homme, ca y est je vais mieux alors monsieur reprend ses habitudes, il rentre met les pieds sous la table, passe l'apres midi devant la tv , ne range rien de ce qu'il sort, laisse tout trainer partout, et surtout ne fait rien pour m'aider. Je fais tout, m'occupper du bébé , les repas ( bon sauf le soir) , le ménage, le linge, le chat, ramasser ces chaussettes, tout ce qu'il pose partout n'importe comment, etc .... tout mes moments au calme sont bouffés par ces taches quotidiennes . Hier je lui ai fait la réflexion et monsieur c'est braqué " oui mais moi je bosse", et moi je fais rien ????!!!!!!!! 8| marre de cette société qui nous "contraint" nous les femmes à être heureuse à la maison et n'avoir besoin de rien d'autre et surtout marre d'être moins légitime parcqu'on ne travail pas! !!!! et puis j'en ai marre de devoir lui demander tout tout le temps, de ranger, de m'aider, de garder noé pour que je puisse prendre l'air ! ca fait 5 ans que ca dure en même temps, mais marre marre ! il ne m'aide pas et pas que sur ce plan. On a fait l'amour une fois depuis la naissance 4 mois, et pas de calins, peu de contacts malgré beaucoup d'amour et de tendresse, pas ou peu de sortie si je ne me bat pas pour, il ne verbalise aucunes envie de passer du temps avec moi sans noé.... pourtant j'ai besoin de ca besoin de lui pour me sentir exister autrement qu'en tant que maman et l plus fou c'est que je ne demande que ca, parfois envie de lui crier " te rends tu compte à quel point l'amour que j'ai pour notre fils pourrait me suffir, ne me fait pas oublier le notre, bas toi "...mais rien ne sort et je ravale ma colère.... :pleur4:

Crevée ce matin

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Dépression ? entre amour profond et détresse intense

Message par weshallovercome » 17 juil. 2014, 14:33

Pas d'alarme ma Nitocris, c'est plus un coup de mou qu'une rechute. Tu es (nous sommes) vulnérables au manque de sommeil, ça pompe tout de suite une énergie démente. Mais si ça ne s'installe pas tu retrouveras ta forme (et si ça semble vouloir s'installer parles-en vite à ton psy ou ton toubib).
Que tu puisses pousser un coup de gueule même juste entre nous, affirmer tes aspirations et tes contrariétés, me paraît en fait déjà bon signe, ça change des "faut que je me fasse toute petite, les autres d'abord" ... L'étape suivante, ce sera d'oser t'exprimer face à ton mari, pas forcément quand tu es énervée mais plutôt à un moment où tu peux le dire posément, le message passera sans doute mieux (les messages car il y en a plusieurs, et importants ...)
Après, si je savais comment faire en sorte qu'un homme écoute et soit plus réaliste sur les nécessités de la vie conjugale et familiale, j'en aurais l'usage dans mon propre foyer hein :mrgreen: telle que tu me vois ma mère vient encore de me passer un savon pasque je ne parviens pas à décider M. Wesh à prendre certaines dispositions matérielles qui nous éviteraient de camper au lieu d'habiter, seulement tous les hommes n'ont pas la bonne nature de mon papa, ça elle l'a jamais compris ! diable:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Répondre