Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.
Bibliothèque: Mère agitée
 
Titre:      Mère agitée
Catégorie:      Relation parent-enfant
LivreID:      006
Auteurs:      Nathalie Azoulai
ISBN-10(13):      2020604132
Editeur:      Seuil
Date de publication:      2003-05-14
Number of pages:      208
Langue:      Français
Prix:      6.10 EUR
Evaluation:      0 
Image:      cover
Description:     

Amazon.fr

Malgré un titre qui suggère l'angoisse ou les perturbations en tout genre, Mère agitée pourrait se résumer en une phrase empruntée à son auteur : "Être mère, ça se fête." Autant dire que le texte n'est pas un règlement de comptes entre mère et fille. Mieux : il ne s'agit à aucun moment de ce lien. Dans ce premier ouvrage (autobiographique assurément), Nathalie Azoulai s'attache plutôt à montrer comment on devient mère de ses propres enfants. Qu'est-ce que la maternité ? Qu'est-ce qu'une jeune femme découvre d'elle, des autres, du monde dès lors qu'elle tient un nourrisson entre ses bras ? Pas moins de cent quatre situations sont décrites, situations dans lesquelles il ne fait pas de doute que toute mère se retrouve : l'épreuve de l'accouchement, les plaisirs et les déplaisirs de l'allaitement, la fierté devant les exploits de l'enfant, les bouleversements dans la maison – le désordre des jouets, la relation à l'époux devenu père. Certaines scènes font sourire. D'autres étonnent. Toutes sont attachantes. --Isabelle Magnien --Ce texte fait référence à l'édition Broché .
 

Présentation de l'éditeur

Ses enfants passent leur temps à l'appeler. Au nom de maman, elle répond beaucoup de fois par jour. Et la plupart du temps, elle cueille les " maman " ? Comme des fleurs des champs, ordinaires et miraculeuses, c'est son lot. Jusqu' à ce que le vase déborde parce qu'il y a trop de fleurs et qu'elle étouffe et qu'elle aurait besoin de courir dans le champ sans se baisser pour ramasser ni regarder trop haut dans le ciel du côte des questions sans réponse. Alors parfois, sans crier gare, elle pose des yeux hagards sur l'un de ses enfants qui l'appelle ; elle est sourde et muette, elle voudrait qu'on la laisse tranquille, qu'ils se débrouillent sans elle. Mi-figue, mi-raisin, une mère explore les sentiments ambigus qui l'agitent, dévoile sans pudeur ses parts d'ombre et de lumière, révèle les mystères de cet amour infini qui la dévore ... --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Please past text to modal