Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.
Bibliothèque: Vie émotionnelle et souffrance du bébé - 2ème édition
 
Titre:      Vie émotionnelle et souffrance du bébé - 2ème édition
Catégorie:      Univers psy
LivreID:      368
Auteurs:      Albert Ciccone, Denis Mellier, Cléopâtre Athanassiou-Popesco, André Carel, Collectif
ISBN-10(13):      2100071467
Editeur:      Dunod
Date de publication:      2005-02-28
Number of pages:      242
Langue:      Français
Prix:      28.50 EUR
Evaluation:      0 
Image:      cover
Description:     

Présentation de l'éditeur

Le bébé a une vie psychique. Ses émotions sont très communicatives, mais sa souffrance passe souvent inaperçue. Pour répondre à ce problème, cet ouvrage développe une approche résolument intersubjective en considérant l'émotion comme un lien entre corps et groupalité. Entre le bébé et sa mère, entre la mère et son bébé, le partage de l'émotion a une valeur de " message " et de symbolisation. B. Golse et R. Roussillon renouvellent avec vigueur le point de vue psychanalytique sur cette question, tandis que C. Athanassiou expose une observation conduite selon la méthode d'E. Bick. Les signes de souffrance du bébé, comme l'évitement ou le gel des émotions, sont très précisément analysés par S. Fraiberg dans un texte devenu une référence majeure en psychopathologie. Le thérapeute, le soignant, doivent recevoir, contenir et penser ces souffrances. D. Mellier montre qu'il s'agit ici d'un travail d'attention. M.-B. Lacroix et M. Monmayrant suivent leurs impacts dans les groupes d'enfants, O. Avron dans les groupes d'adultes sensibles aux " effets de présence ", tandis que C. Dolto nous introduit avec l'haptonomie auprès du fœtus. Cette clinique du bébé servira aussi de repère à tous ceux qui sont aux prises avec des souffrances très primitives existant en deçà des émotions.
 

Quatrième de couverture

Le bébé a une vie psychique. Ses émotions sont très communicatives, mais sa souffrance passe souvent inaperçue. Pour répondre à ce problème, cet ouvrage développe une approche résolument intersubjective en considérant l'émotion comme un lien entre corps et groupalité.

Entre le bébé et sa mère, entre la mère et son bébé, le partage de l'émotion a une valeur de « message » et de symbolisation. B. Golse et R. Roussillon renouvellent avec vigueur le point de vue psychanalytique sur cette question, tandis que C. Athanassiou expose une observation conduite selon la méthode d'E. Bick. Les signes de souffrance du bébé, comme l'évitement ou le gel des émotions, sont très précisément analysés par S. Fraiberg dans un texte devenu une référence majeure en psychopathologie.

Le thérapeute, le soignant, doivent recevoir, contenir et penser ces souffrances. D. Mellier montre qu'il s'agit ici d'un travail d'attention. M.B. Lacroix et M. Monmayrant suivent leurs impacts dans les groupes d'enfants, O. Avron dans les groupes d'adultes sensibles aux « effets de présence », tandis que C. Dolto nous introduit avec l'haptonomie auprès du fœtus.

Cette clinique du bébé servira aussi de repère à tous ceux qui sont aux prises avec des souffrances très primitives existant en deçà des émotions. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Please past text to modal