Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.

La question du dépistage des troubles de l’attachement est à envisager du coté d’une prévention et non d’une prédictivité. De la même façon que prévenir n’est pas prédire, dépister est à entendre dans le sens d’une prévention des conséquences possibles du trouble de l’attachement.. Il s'agit de prévenir la mise en place de troubles ultérieurs du développement ou de structuration de la personnalité secondaires aux troubles de l’attachement. Dépister des troubles de l’attachement c’est donc avant tout prévenir et non pas prédire.

Sur le plan sémiologique on retrouve le trouble de l’absence d’attachement sous deux formes chez l’enfant. Premièrement, le trouble de l’attachement avec retrait émotionnel dans lequel l’enfant est en retrait, sans attachement. Deuxièmement, le trouble avec sociabilité indistincte, dans lequel l’enfant recherche le confort et les interactions sociales avec des étrangers, sans la réticence appropriée à l’âge. Dans les deux cas les enfants montrent des difficultés dans l’autorégulation, dans l’autoprotection, dans la capacité à accepter la réassurance, dans l’expression de l’affection, et dans la coopération comme dans l’exploration.


Pour lire la suite, cliquez pour télécharger le document complet en version pdf