Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

concrètement on fait comment?

Sur la maternité, parentalité, difficulté maternelle...
Répondre
loulou25
Messages : 18
Enregistré le : 12 juin 2013, 20:32

concrètement on fait comment?

Message par loulou25 » 31 déc. 2017, 16:10

bonjour a toutes et tous! et pour tous je l'espere une belle année 2018 sur la voie de la guerison et de la paix interieur :ange:
je ne sais pas si ce sujet à déja été lancer mais je me suis dis que il serait aussi judicieux pour tous d'échanger sur le quotidien, la difficulté maternelle nous a toutes paralyser et nous paralyse encore souvent, personnellement je ne lache jamais l'affaire même en pleine crise de panique, même quand je perd pied.
je sais que dans les pires moments des idées de parades m'aurais vraiment sauvée, de ce fait comment fait vous lorsque cette bouffée d'angoisse vous paralyse?
comment surmontez vous cela? par quel parade détournez vous votre rage votre colère pour ne pas qu'elle s 'abatte sur vos petits?comment les occupes vous comment vous organisez vous pour éviter que ça ne dérape?
ça m’intéresse beaucoup votre vécu sur ce sujet, peut etre que ça pourra aider d'autre maman a sortir la tete de l'eau
bisous les mamans :coeur: :coeur:

hirondelle
Messages : 5455
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: concrètement on fait comment?

Message par hirondelle » 01 janv. 2018, 21:45

Bonsoir Loulou,
la cohérence cardiaque permet de désamorcer l'angoisse qui monte...
Il faut s’entraîner quotidiennement pour que cela soit efficace en cas de crise. Tu as des logiciels d'entrainement gratuits sur le net.... Symbiofi par exemple est un bon logiciel mais il y en a beaucoup d'autres.
D'autres passent par la méditation , la sophro, la relaxation, l'écriture de ses propres ressentis dans ces moments là, ....

weshallovercome
Messages : 14785
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: concrètement on fait comment?

Message par weshallovercome » 04 janv. 2018, 11:08

Il y a de multiples réponses à cette question (heureusement), et ce ne sont pas les mêmes pour tout le monde. N'hésite pas à tout essayer (enfin "tout" ... tout ce qui n'est pas dangereux évidemment ! :mrgreen: )
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Jpoussin
Messages : 11
Enregistré le : 17 déc. 2017, 19:56

Re: concrètement on fait comment?

Message par Jpoussin » 28 févr. 2018, 09:19

Comment je gère les crises d'angoisse ?
Il a bien fallu que je trouve quelque chose puisque la dernière fois que j'en ai fait une sans la "maîtriser", j'ai mis mon bébé dans les bras de son père et j'ai pris la voiture en pensant m'enfuir très loin ! En route, j'ai réussi à me raisonner et je n'ai fait que 100km !
Depuis, quand ça m'arrive, je pleure, je crie dans un oreiller pour ne pas faire peur à mon fils et je prends des douches, de longues douches jusqu'à ce que je sois calmée. Et ça passe. Avec le temps, les crises d'angoisse se sont espacées et deviennent plus faciles à "gérer".
Avez-vous d'autres trucs ? Chaque personne est unique mais je pense que ça peut aider d'essayer d'autres choses.

kiriannette
Messages : 37
Enregistré le : 04 févr. 2018, 16:30

Re: concrètement on fait comment?

Message par kiriannette » 28 févr. 2018, 14:59

Je me douche ( en ce moment je me douche beaucoup)
Sinon j'ai un geste d'encrage d'apaisement fait lors d'une séance d'hypnose qui me sert souvent, j'utilise aussi ( mais en dehors des crises) des séances d'hypnose enregistrées qui m'aide pas mal
Modifié en dernier par kiriannette le 13 mars 2018, 20:26, modifié 1 fois.

guérir
Messages : 4707
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: concrètement on fait comment?

Message par guérir » 05 mars 2018, 12:34

:coeur: Les solutions sont propres à chacune. Mais il est vrai que lorsqu'elles sont assumées ça aide. ;)
Moi aussi je partais faire un tour (en voiture, dans le jardin...). Et je veillais à prévenir, à verbaliser avant à mon mari ce besoin.
Ne pas culpabiliser surtout. Ce sont des trouvailles qu'on met en place pour s'apaiser. Et c'est précieux. On devient actrice d'un changement possible. De pistes, de ressources pour aller mieux.
Passer le relais, sans culpabilité, à des personnes de confiance (le papa, une amie, une grand-mère...).
Parler à l'autre, se parler à soi-même dans ces moments, écrire...

Répondre